le co-stockage dans le batiment

Le costockage est un nouveau né dans le domaine de la consommation collaborative. Basé sur le concept de garde meubles entre particuliers, il permet de ne plus passer par la location d’entrepôt pour classer ses encombrants.

De même, les propriétaires disposant d’espaces inutiles dans une partie de leur habitation peuvent compter sur un revenu supplémentaire pour arrondir leur fin de mois.

Le mode de fonctionnement du costockage

Le costokage se veut d’abord être une solution facile à dénicher puisqu’il est présent sur de nombreux sites dédiés aux petites annonces de services, de vente ou de location entre particuliers. La pratique connait un succès tel que les plateformes spécialement dédiées au costockage ont également fait leur apparition.

Ces dernières assurent ainsi une mise en relation entre propriétaires disposant de locaux libres pour le stockage et des clients potentiels en quête de surfaces pour classer leurs affaires.

Contrairement à la location d’entrepôt classique, le costockage se fait dans un esprit moins formel et plus convivial comme les autres services issus de l’économie collaborative tels que le covoiturage.

Il se fonde sur la rentabilisation de tous les espaces inoccupés chez les particuliers que ce soit un garage, un bureau, une cave, une chambre de bonne…

Les revenus possibles du costockage

Le costockage trouve son intérêt dans le fait qu’il permet de ne plus louer d’entrepôt lorsque vient la nécessité d’entreposer meubles, effets personnels, cartons…

Désormais, les besoins en surface de stockage sont couverts suivant un coût accessible étant donné que si avant, il fallait investir environ 140 euros par mois pour avoir un garde-meubles, aujourd’hui, on met à votre disposition des espaces tout à fait corrects contre la modique somme de 40 à 60 euros mensuels.

Les avantages financiers de la part du propriétaire ne sont pas non plus à négliger dans la mesure où le costockage leur permet de se faire un revenu annuel qui tourne autour de 100 euros pour un entrepôt particulier se situant dans la capitale.

Dans les autres villes, les gains que l’on peut espérer du costockage varient de 500 à 800 euros par an.

Les plus du costockage

En plus de permettre de faire des économies dans l’entreposage des meubles et effets divers, le costockage fonctionne de la façon la plus simple qui soit puisqu’il suffit de trouver une personne prête à mettre à disposition une partie de sa propriété et de la louer à prix concurrentiel.

Mieux encore, le costockage peut parfaitement entrainer des garanties non négligeables pour les affaires ainsi entreposées notamment lorsque la maison est couverte contre le vol, l’incendie et tout autre dommage qui pourrait être le fait du locataire.

Ensuite, le costockage permet d’envisager de nombreuses options de location, notamment la location de courte durée ou de longue durée. Tout dépend en fait des arrangements convenus entre les deux parties.

Investir dans le costockage se veut aussi être une démarche rapide puisqu’en investissant les sites spécialisés, il est possible de créer son compte de bailleur en quelques minutes. Du côté des locataires, trouver leur prestataire ne sera pas non plus compliqué puisque toutes les offres se concentrent sur une même plateforme.

Le tout est de trouver la personne disposant du local le plus proche et de la superficie utile pour pouvoir embarquer le volume des affaires à stocker.

Pour les nostalgiques, avoir recours au costockage permet de garder avec eux les objets qui leur tiennent le plus à cœur et ce, même si leurs maisons ou leurs appartements ne donnent pas la place utile pour les stocker.

Avec un coût 60% moins cher par rapport au garde-meubles classique, le costockage a bien des chances de durer encore longtemps avant d’être passé de mode.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *